Maintien à domicile

Services de maintien à Domicile
  • SSIAD – Service de Soins Infirmiers à Domicile : 70 places personnes âgées et 1 place adulte handicapée,
  • EPASH – Équipe Pluridisciplinaire d’Appui aux Sorties d’Hospitalisation des Personnes Âgées () : 10 places
  • ESA – Équipe Spécialisé Alzheimer : 10 places
Infirmière Coordinatrice : Mme Christine LECOURT – 05.53.60.88.11.
  • Accueil de Jour Alzheimer (sur le site de Saint Pardoux-la-Rivière):
    Possibilité d’accueillir des Personnes Agées à la demi-journée ou à la journée complète

Responsable :  Bertrand LIVERTOUT – 05.53.56.45.87

ssiad

SSIAD

Nous vous souhaitons, avec toute l’équipe du SSIAD de l’établissement, la bienvenue et ferons de notre mieux pour répondre à vos attentes.
L’infirmière coordonnatrice du service, Madame LECOURT Christine sera votre interlocuteur principal tout au long de votre prise en charge.

N’hésitez pas à vous exprimer librement auprès de l’équipe soignante (infirmière, aide soignante).

La zone d'intervention du SSIAD

Le service couvre les cantons de :

  • NONTRON,
  • SAINT-PARDOUX,
  • BUISSIERE-BADIL,
  • CHAMPAGNAC DE BELAIR (les communes de Quinsac et Villars).

L'équipe qui vous entoure

Le personnel du SSIAD comprend :

  • une infirmière coordinatrice
  • 20 aides soignants
  • une secrétaire

La formation au métier d’infirmier ou d’aide-soignant requiert une pratique en stage. Les soignants intervenant à votre domicile pourront être amenés à venir avec des stagiaires.

La mission première du SSIAD est de favoriser le maintien à domicile :

  • Des personnes âgées de soixante ans et plus, malades ou dépendantes,
  • Des personnes adultes de moins de soixante ans présentant un handicap,
  • Des personnes adultes de moins de soixante ans atteintes de pathologies chroniques.

Les autres missions du SSIAD sont :

  • d’organiser et coordonner sur prescription médicale des interventions adaptées à domicile pour :
    • Des soins d’hygiène et de confort relevant de leurs compétences réalisés par des aides soignantes diplômées, salariées sous la responsabilité de l’infirmière coordinatrice.
    • Des soins techniques infirmiers assurés par convention avec des infirmiers libéraux. Ils sont choisis par le patient et sont responsables des actes qu’ils exécutent selon la nomenclature et la prescription médicale. Leurs honoraires sont compris dans le budget du service.

      Eventuellement d’autres professionnels de santé libéraux (kinésithérapeutes par exemple) sont choisis par le patient. Leurs prestations ne sont pas comprises dans le budget de SSIAD. 

  • d’accompagner les fins de vie 
  • de prévenir ou retarder :
    • les problèmes liés à une perte d’autonomie physique et/ou psychique,
    • une prise en charge dans une structure médicalisée 
  • de faciliter le retour au domicile

Le SSIAD a pour mission de participer à la mise en place et au développement d’un réseau de soins coordonnés au domicile associant les différents acteurs sanitaires et médico-sociaux, associatifs, professionnels et institutionnels du territoire.
Dans ce cadre, il travaille en étroite collaboration avec les autres intervenants : médecins traitants, CLIC, IDE, kinésithérapeutes, services d’aide à domicile, Centre Hospitaliers et Cliniques, Réseaux de soins palliatifs…

Les entrées

Elles ont lieu en fonction des places disponibles sur prescription médicale pour bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie.
Le SSIAD intervient avec le consentement éclairé de l’usager ou de son représentant légal.
L’infirmière coordinatrice évalue chaque demande en fonction de la pathologie, de l’urgence, de la dépendance et de la possibilité du maintien à domicile. Elle détermine le plan d’action avec les actes à effectuer, les jours et heures de passage ainsi que le nombre d’interventions, le matériel médicalisé ainsi que les aménagements et le matériel d’hygiène nécessaires.

Dès le premier jour de prise en charge, des documents à signer sont remis, ils permettent au SSIAD d’effectuer les démarches de prise en charge, à savoir :

  • Le Livret d’accueil et son règlement de fonctionnement
  • Le Document Individuel de Prise en Charge (DIPC)
    Passeport et pièces justificative d'identité
  • Le formulaire pour la désignation de la personne de confiance

Vous sont demandés les documents suivants :

  • Carte vitale
  • Prescription(s) médicale(s)
Le financement

La prise en charge est effectuée par l’Assurance Maladie, sur prescription médicale. Celle-ci est de 30 jours, renouvelable, par décision du médecin conseil.

Les droits fondamentaux des usagers

La loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale a notamment pour objectif de développer les droits des usagers, à savoir :

  • Le respect de la dignité, de l’intégrité,  de la vie privée, de l’intimité et de la sécurité
  • Une prise en charge individualisée et de qualité, respectant un consentement éclairé
  • Une participation directe au projet d’accueil et d’accompagnement

De plus, le SSIAD respecte la confidentialité des informations dont il dispose. Elles sont cependant échangées entre les professionnels de santé intervenant dans l’intérêt du patient.
Les données concernant le patient font l’objet d’un traitement automatisé conformément aux dispositions de la lois informatique et liberté du 6 janvier 1978.
Conformément à la loi 2002-303 du 4  mars 2002,  pour consulter le dossier personnel une demande écrite est à adresser au Directeur par la personne concernée ou son ayant droit en cas de décès, la personne de confiance ou son tuteur ou le médecin que l’une de ces personnes a désigné comme intermédiaire.
L’accès peut se faire soit par consultation directe, soit par copies de documents qui feront l’objet d’une facturation.
La durée et les modalités de conservation de ces informations sont conformes à la réglementation relative aux archives publiques hospitalières.
 
 La personne et son entourage ont droit à une information complète avant l’admission et sont consultées lors de l’élaboration du projet de soins individualisé. En cas de refus le SSIAD n’intervient pas.

  • La personne est respectée dans son identité, sa vie privée, sa dignité, son intimité, sa sécurité, sa liberté d’aller et vernir, sa liberté de citoyen, sa liberté d’opinion et d’expression, son droit à maintenir des relations familiales, sociales, amicales et affectives.
  • Sa liberté de lieu et de mode de vie est respectée sous réserve de conditions  acceptables permettant l’intervention du SSIAD.
  • Le SSIAD respecte la confidentialité des informations dont il dispose. Elles sont cependant échangées entre les professionnels de santé, intervenant dans l’intérêt du patient.
  • Chaque usager a la possibilité de nommer une personne de confiance : personne désignée par une autre personne majeure et malade et appelée à être consultée au cas où celle-ci sera hors d’état d’exprimer sa volonté (exemples : un parent, un proche, le Médecin traitant).
  • Chaque usager a la possibilité de rédiger ses directives anticipées, selon la  loi dite Léonetti (instructions écrites que donne une personne consciente, pour le cas où elle serait un jour dans l’incapacité d’exprimer sa volonté. Document qui doit être signé et daté de moins de 3 ans où sont indiqués les souhaits de la personne relatifs à la fin de vie).

L’infirmière coordinatrice se tient à votre disposition pour vous aider dans cette démarche.

  • Les litiges sont traités par l’infirmière coordinatrice, elle est tenue d’informer, selon le cas, la Directrice du Centre Hospitalier de Nontron, et/ou le Médecin Traitant et le Médecin Conseil.
  • Tout fait de maltraitance et de violence sur personne vulnérable fera l’objet d’un signalement de la part des professionnels du SSIAD, selon la réglementation en vigueur.

    NB : La notion de personne vulnérable, née de l'évolution récente du droit français, a été créée afin de mieux protéger les personnes les plus exposées aux agressions de notre société : agressions sexuelles, physiques ou morales (harcèlement, escroqueries, abus de confiance, etc.) de la part de leurs concitoyens. Très fréquemment également, ces agressions sont entachées de racisme, sexisme, homophobie…
  • Si le passage des soignants est impossible, vous serez prévenu dans les plus brefs délais (événements non maîtrisables : conditions climatiques, problèmes mécaniques…)
  • Quelques mois après votre prise en charge, un questionnaire de satisfaction vous est remis par un membre du SSIAD, vous pouvez à cette occasion exprimer votre satisfaction à tous les niveaux de la prise en charge (le premier contact, les documents remis, les horaires, le respect de vos droits, vos éventuels besoins / attentes, sachant que le projet de soins individualisé est évalué périodiquement).
  • Tous les deux ans une enquête est menée auprès de tous les usagers afin de permettre au SSIAD d’évaluer et de mettre en place d’éventuelles actions d’amélioration.
Devoirs des usagers et conditions de travail

Le patient, la personne de confiance et/ou son entourage s’engagent à :

  • Respecter les soignants. Tout acte de violence ou de mise en danger perpétué sur un des membres du personnel du SSIAD peut entraîner une déclaration d’évènement indésirable de la part de la victime et l’interruption de la prise en charge
  • Aucune discrimination ne peut être tolérée à l’égard des soignants, qu’elle que soit le sexe, la couleur, la culture ou la religion
  • Accepter d’équiper le lieu de vie par du matériel adapté et nécessaire à la prise en charge (exemples : lit médicalisé, lève malade, change pour l’incontinence…)
  • Mettre à disposition du personnel soignant :
    • un nécessaire de toilette (gants, serviettes, savon…)
    • du linge propre (draps, vêtements…)
  • Signaler à l’infirmière coordinatrice tout manquement des personnels intervenant à domicile
  • Accepter les modifications (changement d’horaires, nombre de passage, horaires différents le week-end)
  • Signaler les absences dans les meilleurs délais (rendez-vous, hospitalisation)
  • Attacher les animaux ou les avoir sous contrôle lors du passage des soignants
  • En cas d’hospitalisation, informer le service de l’évolution et des suites envisagées
  • Accepter l’interruption de la prise en charge sur avis du Médecin Conseil, du Médecin traitant ou le l’Infirmière Coordinatrice
  • Restituer au service tous les éléments du dossier lors de l’arrêt de la prise en charge : dossiers de soins, fiches de liaison, matériel prêté comme par exemples les fauteuils de confort, sièges de douche...

Nous vous engageons à prendre connaissance des informations suivantes : 

Les formes de participation des usagers au sein du service

Les plaintes et les réclamations des usagers font l’objet d’une procédure écrite. Toutes plaintes et réclamations sont à formuler auprès de l’infirmière coordinatrice du service ou de la Direction du Centre Hospitalier de Nontron.
Elles seront traitées dans le cadre du protocole spécifique selon la procédure en place au sein du Centre Hospitalier de Nontron, le médecin traitant et le médecin conseil pourront être associés si nécessaire.
La Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la Prise en Charge (CRUQPC) est l’instance de l’établissement en charge du traitement de l’ensembles des plaintes et des réclamations (tous services confondus). Le bureau de la CRUQPC est installé dans les locaux de la Cellule Qualité.

L'ESA

Une Equipe spécialisée Alzheimer

Dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012, le Centre Hospitalier de Nontron propose un nouveau service pour améliorer la qualité de vie au domicile des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées et celle de leur entourage. Il s’agit de l’ESA : équipe
spécialisée Alzheimer.
L’ESA réalise sur prescription médicale des séances de soins de réhabilitation et d’accompagnement permettant le maintien et la stimulation des capacités fonctionnelles et cognitives, l’apprentissage de stratégies de compensation, la diminution des troubles du comportement ainsi que le maintien dans la relation patient-aidant.

Comment en bénéficier ?

La maladie d’Alzheimer doit avoir été diagnostiquée et annoncée. Une prescription du médecin est indispensable.

Quelle zone géographique est couverte par l’ESA du Centre Hospitalier de Nontron ?

L’ESA couvre le territoire des cantons de Bussière Badil, Nontron, Saint Pardoux la Rivière et les communes des cantons de Brantôme, Champagnac de Belair, Mareuil situées à moins de 30 kilomètres de Nontron.

Quel coût ?

Cet accompagnement est financièrement pris en charge par la caisse d’assurance maladie avec dispense d’avance de frais.

Les modalités ?

Un premier bilan est effectué par l’ergothérapeute ou la psychomotricienne qui propose une prise en charge individualisée s’inscrivant dans un projet de soins et d’accompagnement. Ceux-ci sont dispensés par l’équipe multidisciplinaire formée. L’ESA intervient pour 10 à 15 séances d’une
heure.
Un bilan de prise en charge est réalisé par l’équipe en milieu de parcours. En même temps, l’équipe cherche des relais. A la fin des séances, des relais et solutions sont en place (accueil de jour, augmentation du soutien par les auxiliaires de vie, solution de répit…).

Où se renseigner ?

Vous avez besoin d’information ou d’un conseil, n’hésitez pas à appeler :
Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD)
1 Place de l’Eglise – PB 104
24300 NONTRON
05 53 60 88 11

Vous pouvez également télécharger notre plaquette d’information.

L'EPASH

Équipe Pluridisciplinaire d’Appui  aux Sorties d’Hospitalisation des Personnes Âgées
 


L’équipe pluridisciplinaire

Cette équipe adossée au SSIAD est  coordonnée par l’infirmière et est composée d’un ergothérapeute, d’un psychomotricien, d’un  psychologue et d’un travailleur social.

Objectifs

Cette équipe doit permettre d’organiser en amont le retour à domicile et permettre le maintien à domicile en adaptant l’environnement et en organisant les relais avec les différentes aides (CIAS, portage de repas, démarche APA, téléassistance, SSIAD, …), tout en évitant une ré-hospitalisation.

Zone d’intervention

L’équipe d’appui intervient sur le territoire couvert par le SSIAD, à savoir les cantons de Nontron, Bussière Badil, St Pardoux-la-Rivière et les communes de Quinsac et Villars.

Les interventions   

L’équipe d’appui aux sorties d’hospitalisation des personnes âgées intervient auprès des usagers sur prescription médicale pour une durée maximale de 45 jours selon les niveaux de complexité identifiés.
Le service organise la prise en charge au domicile de la personne âgée jusqu’à ce que les professionnels intervenant antérieurement reprennent leurs interventions et/ou que de nouvelles aides soient mises en place.

 Nota : Attention : Ce service ne peut pas intervenir à la demande des particuliers.

Accueil de jour

Pour qui ?

L’accueil de Jour est destiné aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées et vivant à domicile

Que proposons-nous ?

Les activités proposées visent à préserver certaines capacités et à donner des repères dans le temps et dans l’espace à travers l’organisation de la journée, du décor et des activités :

  • ACTIVITES COGNITIVES
    Atelier mémoire, groupe de parole , jeux de société, revue de presse 
  • ACTIVITES DE DETENTE
    peinture, jardinage, sortie, anniversaire… 
  • ACTIVITES SENSORIELLES
    relaxation, écoute musicale, travaux sur les sens. 
  • ACTIVITES MOTRICES : atelier équilibre, gymnastique douce.
Pourquoi ?

Pour la personne accueillie

  • Maintenir l’autonomie afin de préserver le plus longtemps possible le maintien à domicile.
  • Offrir un lieu sécurisé de prise en charge.
  • Favoriser les liens sociaux et rompre l’isolement
  • Stimuler la mémoire
  • Prévenir certains risques liés à la pathologie (chute,

Pour l’aidant:

  • Soutenir et soulager : lui permettre de se reposer, retrouver du temps libre
  • Favoriser l’accueil des familles, les accompagner dans la compréhension de la maladie et des symptômes liés
  • Permettre des rencontres avec d’autres familles concernées et rompre l’isolement
De quels moyens disposons-nous ?

L’accueil de jour de 6 places se situe au sein de l’unité Alzheimer de Saint Pardoux La Rivière dans des locaux adaptés et sécurisés.
Il dispose ainsi d’une grande salle d’activité munie d’une cuisine thérapeutique et d’une salle de repos. Un accès extérieur dans un jardin abrité et ombragé permet de profiter des beaux jours.
Une équipe pluridisciplinaire de Saint Pardoux La Rivière composée d’un médecin, d’une IDE, d’un ergothérapeute, d’un psychologue, d’aides-soignants, et d’agents de service hospitaliers accompagne les personnes accueillies. Ce personnel est volontaire, motivé et
formé.
Un partenariat est établi avec les médecins traitants. Une évaluation médicale par un médecin gériatre est proposée.
Une collaboration en réseaux est établie avec l’équipe mobile Alzheimer du Verger des Ballans et l’association France Alzheimer dont la permanence est assurée le 2ème lundi de chaque mois 15h à 17h rue du 19mars 1962 à Nontron

Téléchargez ici notre plaquette d’information.

Portage de repas

Conservez le plaisir de rester chez vous !

Le service de portage de repas est un pilier du maintien à domicile. Il permet de prévenir la dénutrition et crée un lien social, la visite des livreurs est l’occasion de contact, de contrôle et d’information.

Des repas variés, équilibrés, comprenant un potage, une entrée, un plat principal, un produit laitier, un dessert et un pain vous seront livrés à votre domicile par véhicule frigorifique.

Vous suivez un régime particulier (diabétique, sans sel, pauvre en cholestérol, sans ferment, sans résidus), une diététicienne se charge de le respecter.

Des aides financières : Certaines mutuelles, certaines caisses de retraite ou l’APA (concernant les frais de portage) peuvent prendre en charge une partie du prix de ce service.

La souplesse des commandes des repas : Tous vos repas de la semaine, midi et soir, peuvent vous être livrés. Il vous est aussi possible de choisir vos jours de consommation en fonction du menu ou de vos besoins.

Télécharger notre plaquette.

Renseignements et inscriptions
Du lundi au vendredi de 8h à 15h30 au : 05 53 56 45 87

Vos frais

Tarif pratiqué au 01/01/2023

Hébergement temporaire et Hébergement temporaire Alzheimer sur le site de Saint Pardoux-la-Rivière : 05.53.60.88.00

Hébergement temporaire sur le site de Nontron, même tarif que l’EHPAD : 05.53.60.88.00

Tarif Accueil de Jour
Journée complète repas compris (Possibilité 1/2 journée)25 €
Dépendance GIR 1 et GIR 214,86 €
Dépendance GIR 3 et GIR 49,43 €
Dépendance GIR 5 et GIR 64 €
Tarif portage de rapas à domicile
Repas du midi pour une personne9,80 €
Repas du midi pour un couple17,30 €
Repas du soir pour une personne7,55 €
Tarif repas au foyer restaurant
Repas midi semaine7,65 €
Repas midi dimanche et jour férié10,50 €